Manoir & Laboratoire As-33

July 2, 2017

En 2009, cette usine a fait couler beaucoup d’encres à sa fermeture, le PDG du groupe est soupçonné d’avoir volontairement coulé la rentabilité du site pour pouvoir revendre le terrain pour plus 40 millions d’euros à des promoteurs immobiliers, allant même soit disant jusqu’au sabotage des machines de production. Mais comme souvent reste la question de la dépollution du lieu, arsenic, plomb, cadmium et autres substances chimiques ont imbibé le sol sur plusieurs dizaines de mètres en profondeur. Une étude a rapporté que le vent soulevait des poussières de tous ces produits pour les éparpiller dans le voisinage, quant à la pluie, elle fait ruisseler ces mêmes poisons chez les habitants du coin pour finir par se déverser dans la mer.

 

Lors de ma visite il y’ a maintenant de nombreux mois, j’ai pu constater que le lieu est effectivement toujours autant pollué, et cela même presque dix ans après sa fermeture, il y’a même certaines cuves pleines de produits chimiques. Je suis même étonné que l’entrée soit si facile c’est presque open bar. Je commence par visiter le manoir situé sur une colline. La vue de la haut est tout simplement magnifique. Hélas des petits malins ont saccagé le lieu. Le rez de chaussée comporte beaucoup d’archives de comptabilité et il y’a même un livre qui date de 1913, ce livre à plus de 100 ans. Malheureusement le reste du manoir est dégradé, et niveau photo il n’y a plus grand-chose à en tirer.

 

Je décide donc de me rabattre sur le laboratoire de l’usine, ici la difficulté est d’y entrer, heureusement que l’un de mes contacts m’avait donné un indice sur comment faire. Dedans je tombe sur Marcelo le rigolo, un ours en peluche accro aux substances chimiques. Il m’explique qu’il est le nouveau maitre des lieux, qu’il essaie différentes combinaisons de produits chimiques pour voir laquelle rendra les gens plus heureux et sans haine et peut-être avoir un monde meilleur.  Il me montre les moindres recoins du labo hélas tout n’est pas en bon état, une partie s’est d’ailleurs effondrée. Les monologues de Marcelo l’accro n’en finissent plus, j’ai comme l’impression que ma visite surprise lui plait. Je regarde alors par la fenêtre et vois le soleil tomber dans l’horizon, mince Marcelo m’a pris tout mon temps, je savais que je n’aurais pas dû l’écouter, il va donc falloir que je revienne un autre jour pour finir la visite de l’usine.

 

 

Album complet sur Flickr

 

Temps d'exploration :  2h

Dangerosité : 8/10 (Produits chimique à l'air libre)

Intérêt : 6/10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Pont de l'espoir

December 1, 2017

1/2
Please reload

October 23, 2019

September 5, 2019

May 21, 2019

April 10, 2019

March 12, 2019

February 16, 2019

December 14, 2018

November 13, 2018

Please reload